Innovation

Le champion de l’Internet des objets de demain sera-t-il français ?

Le 11 mars 2015 Imprimer

Sélectionnée parmi les 100 entreprises les plus prometteuses de l‘EBG (Electronic Business Group) et reconnue en tant que leader global de demain par l’IE-Club Global 60, Matoona est la petite entreprise qui monte en matière d’objets connectés. Créé en 2012, cette start-up spécialisée en dans la gestion des objets connectés par cartes SIM, s’est déjà imposée dans plusieurs secteurs d’activité tels que la santé, la monétique et la sécurité.
Retour sur une success story à la française.

Créée en Juin 2012 par Frédéric SALLES (ancien responsable marché M2M pour SFR pendant 6 ans) et John ALDON (ancien comptable pour Fiducial).
Matooma a su convaincre en quelques années près de 1000 clients, satisfaits de ses services. Concentrée au départ sur le secteur de la santé, l’offre de Matooma a su progressivement évoluée vers d’autres secteur d’activité.

C’est ainsi, qu’en 2014, Matooma a su doubler son chiffre d’affaires (CA) en passant d’1 million à 2.5 millions d’€. Grâce à un modèle économique assurant un
potentiel de croissance prometteur, l’entreprise a d’ailleurs pour objectif d’atteindre 10 millions d’€ de CA d’ici 2 ans.
Matooma prévoit également de réaliser d’importants investissements dans des programmes de R&D gérés par son « MatooLab », véritable cellule de détections
des nouvelles tendances animée par une équipe pluridisciplinaire.
Avec 90% de parts de marché de la téléassistance déjà acquises sur le secteur Santé M2M en France, la société, souhaite poursuivre ses efforts afin de devenir la référence dans les domaines suivants : la sécurité, l’environnement, la domotique, le Smart City, etc.

Pour cela, Matooma a doublé ses effectifs, passant de 10 salariés au début de l’année 2014 à 20 personnes aujourd’hui, et prévoit, d’ici fin 2015, le recrutement de 20 collaborateurs.

En savoir plus