Interview

Trois questions à .. Yves Ackermann, HID Global

Le 20 juin 2014 Imprimer

Yves Ackermann, Directeur Segment stratégiques chez HID Global nous livre sa vision du marché français du « contrôle d’identité ».

Selon vous, qu’est ce qui caractérise le marché français du « contrôle d’accès » aujourd’hui et comment se porte-t-il ?

Contrairement à d’autres pays, l’offre française en systèmes de contrôle d’accès est très fragmentée entre une centaine de fabricants dont le plus important est en dessous de la barre des 5 % de part de marché.
Le contrôle d’accès fait partie de l’industrie du bâtiment et comme lui, la crise ne la pas épargnée mais contrairement à l’Espagne par exemple, les commandes publiques n’ont pas disparu.

 A l’aune de votre expérience, quelles tendances voyez-vous émerger en matière de produits/outils/solutions sur votre marché ? Sur lesquelles misez-vous, pourquoi ?

Nous voyons clairement émerger 3 tendances :

  • De plus en plus de projets demandent des solutions de réduction de couts. C’est pour cela qu’HID a développé le concept de plateforme. Les lecteurs de la plateforme iCLASS SE se comportent comme des ordinateurs. Le matériel est séparé du logiciel, le premier apportant la puissance, le deuxième fournissant les fonctionnalités, dont la compatibilité avec des technologies de cartes. Une nouvelle version du matériel est disponible chaque année, apportant plus de puissance pour un prix identique. Les différents matériels peuvent être configurés avec les mêmes logiciels et peuvent donc cohabiter avec les même fonctionnalités. L’utilisateur peut ainsi acquérir chaque année l’état de l’art de la dernière technologie. L’offre de fonctionnalité s’adapte à la plupart des technologies existantes et futures en matière de badges et de téléphones NFC. Ceci évite d’avoir à changer toute son installation quand on veut évoluer vers une nouvelle technologie.
  • L’apparition de téléphones NFC. HID et le groupe Assa Abloy disposeront de l’une des premières offres commerciales de cartes virtuelles temporaires que l’utilisateur pourra envoyer sur un portable. Ce qui, aujourd’hui n’existe pas encore sur le marché est appelé à devenir l’une des composantes essentielles dans des domaines comme l’hôtellerie ou d’autres services. Outre la mise à disposition de cartes d’accès virtuelles, le défi consiste aussi a permettre à l’utilisateur de disposer dans son portable non seulement d’un numéro mais de tout un portefeuille de cartes et d’informations de tout type pour des applications très diverses
  • L’utilisation de standards de sécurité reconnus dans le monde de l’informatique. Jusqu’à présent, la sécurité était confié à la partie physique de la carte, elle était propriétaire et non évolutive. La sécurité du monde de l’informatique et des télécoms est basé sur des standards reconnus de cryptage et se signature de l’information, quelque soit le support qui contient cette information. HID a décidé de baser la sécurité de tous ses nouveaux produits sur des structures complexes de données, signés et cryptés par des standards de sécurité reconnus dans le monde informatique. Complètement indépendante de tout support matériel, cette sécurité est évolutive et peut s’adapter par des mises à jour a des menaces futures résultant de l’évolution des technologies.

Quelles sont les ambitions de HID sur le marché français et au-delà de l’hexagone ?

Avec plus de 10 millions d’utilisateurs quotidiens, notre ambition est de faire évoluer le marché vers l’utilisation facile et sécurisée des portables NFC et le remplacement des lecteurs et de cartes aux fonctionnalités figées vers des plateformes évolutives. Ces plateformes homogènes pourront ainsi servir de base homogène qui favoriseront le développement d’un ensemble de services.